Qu’est-ce qu’une SARL et que propose t-elle ?

» SARL » Qu’est-ce qu’une SARL et que propose t-elle ?

Se lancer et pouvoir créer sa propre société marque votre entrée dans le domaine du professionnel, c’est là que vous devenez indépendant et responsable, vous devez donc pouvoir et savoir gérer cette société et les salariés que vous employez. Avant de vous lancer, il vous faut également faire une étude concernant le marché et la concurrence.

Il ne vous faut pas beaucoup pour créer votre propre SARL. En effet, il vous suffit seulement d’être deux associés et vous pourrez débuter votre projet au minimum avec 1 euro. Toutefois, la place que vous occupez dans la société est déterminée selon le capital que vous avez au sein de celle-ci. A travers cet article, vous allez connaître ce qu’une SARL représente et quels sont ses avantages et ses inconvénients.

Qu’est-ce qu’une société à responsabilité limitée ( SARL) ?

Elle représente une sorte d’entreprise commerciale qui donne le pouvoir aux associés selon le capital qu’ils ont dans la SARL, qu’ils soient dirigeants, associés ou salariés si le montant du capital n’est pas important.

Celle-ci représente une société des capitaux, aux yeux de la lois et est vue comme étant une entreprise qui se situe entre une société commerciale classique et une société des personnes en raison du fait que les devoirs et obligations de ces derniers dépendent de leurs apports au sein de la société. De ce fait, celle-ci dispose donc de :

  • elle doit avoir au moins une personne physique ou morale et les associés ne peuvent pas dépasser les 100 personnes ;
  • l’entreprise en elle-même a sa propre autonomie qui n’a rien à avoir avec le gérant de cette dernière ;
  • l’état n’a imposé aucun capital limite ;
  • les postes qu’occupent les responsables sont propres à leurs apports ;
  • la société à responsabilité limitée est soumise aux mêmes mesures que les autres entreprises commerciales ;
  • lors du changement de statut de la société à responsabilité limitée, les différentes parts peuvent être achetées que par les personnes ayant droit et non pas par des tiers.

En ce qui concerne la direction générale de la SARL, elle se fait par un ou plusieurs gérants qui ne disposent pas forcément de parts sociales dans l’entreprise. Ce gérant est nommé soit par le biais de son statut soit par l’organisation d’une assemblée générale. Ce dernier a le pouvoir d’accomplir des actes de gestion courante et a la permission d’agir pour le compte de l’entreprise selon les pouvoirs qui lui sont conférés aux sein de l’entreprise. Toutefois, si un gérant représente un associé, ses pouvoirs sont en rapport avec ses apports dans la société.

Les inconvénients de la SARL

Comme toutes les autres entreprises, la société à responsabilité limitée a certains inconvénients. En effet, le fait de ne pas pouvoir vendre librement les parts que l’on a au sein de la société, fait partie des désavantages de cette dernière. En ce qui concerne l’intégration de nouveaux associés, celle-ci diminue fortement les options de financement.

Les avantages de la SARL

Malgré les différents types de sociétés, la société à responsabilité limitée représente la forme juridique qui est la plus prisée par les créateurs d’entreprise. Et pour cause, cette dernière permet de sécuriser vos biens personnels et représente également une personne morale et indépendante du dirigeant. De ce fait, elle contribue à limiter les devoirs des associés selon leurs capitaux dans la société. Vos biens personnels sont à l’abri en cas de difficultés financières de l’entreprise ou de poursuite judicaire.

Elle contribue à une association entre deux ou plusieurs personnes sans dépasser les 100 personnes avec au minimum 1 euro. Le capital peut se définir par des apports en numéraire en nature ou en industrie. Mais dans le cas où vous ne voulez pas être associé à une autre personne il est possible de créer seul votre société qui deviendra alors une EURL.

Elle dispose d’un fonctionnement qui est généralement structuré et organisé par la loi à travers un document du code du commerce qui doit être respecté à la lettre pour la mise en marche d’une SARL.

C’est pour cela que la circulation des parts sociales est déterminée par un accord majoritaire commun des associés, ce qui permet de protéger le capital social de l’entreprise et de la même manière l’identité des associés de la SARL.

Qu’est-ce qu’une SARL et que propose t-elle ?
Retour en haut