Organisations de la société civile : définition, acteurs et utilités

» SCI » Organisations de la société civile : définition, acteurs et utilités
SAS

Dans les années 1990, les Organisations de la société civile (OSC) sont devenues des acteurs de plus en plus importants dans le domaine du développement national. Dans certains pays, les OSC ont assumé des responsabilités très importantes dans différents domaines. Les organisations de la société civile (OSC) mènent toute une série de services et d’activités humanitaires, en faisant part des préoccupations des gens aux gouvernements, en surveillant les politiques et en encourageant l’engagement politique au niveau communautaire. Dans cet article, nous allons découvrir la définition des OSC, qui sont ses acteurs et ses finalités.

C’est quoi les organisations de la société civile ?

Une organisation de la société civile est une organisation privée qui rassemble des personnes pour fournir un service non marchand afin de satisfaire ses membres ou une population entière dans le cadre d’une entreprise commune. Elles peuvent être des organismes non gouvernementaux, sans but lucratif, bénévoles, composés de personnes issues de l’état et du marché dans le domaine social. Les OSC représentent une variété d’intérêts et de relations. Les OSC ne comprennent pas les associations commerciales ou à but lucratif dans le contexte de la structure de rapport des principes directeurs des Nations Unies.

Qui sont les organisations de la société civile ?

Ce sont les organisations à la fois à but non lucratif et non gouvernementales. Elles peuvent prendre de nombreuses formes différentes, notamment des associations de la loi de 1901, des syndicats, des organisations non gouvernementales et des fondations.

Les associations de type 1901

Le fonctionnement d’une association est défini en fonction des règles précisées dans les lois ou les règlements intérieurs. Toutefois, un bureau composé de 3 membres : président, secrétaire général et syndic est toujours conseillé pour désigner les organes de gouvernance.

Les syndicats

Le syndicat est un groupe d’au moins deux personnes qui, dans le cadre de l’emploi et des relations employeur-employé, défend des intérêts professionnels, négocie et conclue des accords nationaux. Un exemple de syndicat est une entreprise qui offre des nouvelles à plusieurs journaux et autres sources.

Organisations non-gouvernementales

Une organisation non-gouvernementale (ONG) est un groupe d’au moins deux personnes qui œuvre à la protection de l’intérêt public ou qui a une mission humanitaire. Sa particularité est d’avoir un poids international. Les ONG s’appuient sur une série de sources de financement : contributions gouvernementales, dons individuels et cotisations des membres.

Dans le domaine du développement international, de l’aide et de la charité, les ONG jouent un rôle clé : les ONG peuvent gérer des millions, voire des trillions de dollars par an, tout en étant des organisations à but non lucratif par définition.

Les fondations

Une fondation est une entité juridique autonome. Contrairement aux organismes publics de bienfaisance, qui dépendent de l’argent public pour maintenir leurs activités, les fondations bénéficient généralement d’un crédit d’impôt pour les dons provenant d’une seule personne, d’une famille ou d’une entreprise.

Les fondations ont le pouvoir d’affecter irrévocablement des biens et des ressources à la réalisation d’un intérêt général et sans but lucratif par une ou plusieurs personnes morales ou physiques.

Quelles sont les finalités des organisations de la société civile ?

Les acteurs des organisations de la société civile partagent tous un objectif commun, la poursuite d’un objectif non lucratif, tous les fonds qu’ils observent sont utilisés pour leur activité. Les acteurs des organisations de la société civile ne recherchent donc pas les profits. Les OSC ont donc une double vocation :

  • premièrement, offrir des services non marchands pour répondre aux besoins de leurs membres,
  • deuxièmement, réaliser une mission de service public pour l’ensemble du peuple. Cependant, cela doit rester confidentiel.
Organisations de la société civile : définition, acteurs et utilités
Retour en haut