Comment bénéficier des allocations chômage pendant la création d’entreprise ?

» Création d'entreprise » Comment bénéficier des allocations chômage pendant la création d’entreprise ?

Si vous n’avez pas d’emploi actuellement, et que vous avez un projet de création d’entreprise, il y a des aides à la création de société dont vous pouvez bénéficier. En effet, les chômeurs peuvent bénéficier d’allocations d’aide au retour à l’emploi, même quand ils veulent créer des entreprises. Dans cet article, nous allons voir quelles sont les aides proposées pour les personnes sans emploi qui veulent créer des entreprises.

Est-il possible à un chômeur de créer son entreprise ?

Si vous étiez en partenariat que ça n’a pas marché, ou si votre contrat de travail n’a pas été renouvelé, ou que vous avez été obligé d’arrêter pour une raison quelconque, ce sont tous des raisons pour être aujourd’hui au chômage. Et peu importe la raison pour laquelle vous n’avez pas d’emploi, vous pouvez envisager d’entamer un projet de création de votre propre entreprise. Cependant, si vous avez une interdiction de gérer, vous n’allez pas pouvoir créer votre propre société. Sinon, vous êtes libre d’entreprendre les projets que vous voulez.

Comment maintenir les allocations chômage ?

Quand une personne est au chômage, il est possible sous quelques conditions de bénéficier d’une prime de remplacement qu’on appelle ARE (Allocation d’aide au Retour à l’Emploi). La toute première condition afin de continuer à profiter des allocations, est de ne pas faire de demande d’ARCE. C’est peut-être logique, mais il faut quand même le rappeler pour les gens qui ne le savent pas. En effet, si une personne à déjà reçu une grande partie du montant de ses indemnités chômage, elle ne pourra plus les recevoir chaque mois. Deuxièmement, si la personne a moins de 53 ans, elle doit avoir travaillé durant les 28 derniers mois un total de 610 heures, ce qui fait 88 jours. Si elle a plus de 53 ans, ce sera durant les 36 derniers mois. Une personne qui remplit ces deux conditions pourra bénéficier de l’ARE de deux manières :

  • Maintenir l’ARE intégralement ;

  • Maintenir l’ARE partiellement.

Maintenir l’ARE intégralement

Afin qu’une personne puisse bénéficier du total des fonds d’allocations chômage, il faut qu’elle prouve qu’elle n’a reçu aucune somme venant de son entreprise. Au moment de la création de son entreprise, la rémunération dépendra de deux facteurs. Premièrement, dans le cas de création d’une société, dans des annexes ou statuts, il est possible de déclarer que les dirigeants ne vont recevoir aucun salaire. Par contre, dans le cas d’une création individuelle d’entreprise, le maintien de l’ARE dépendra des chiffres de l’entreprise. C’est-à-dire que les bénéfices passent pour des rémunérations, donc l’ARE sera maintenue seulement en absence de chiffres.

Maintenir l’ARE partiellement

Afin de maintenir les allocations chômage, il faut que le nouveau salaire d’un entrepreneur ne dépasse pas son ancien. C’est-à-dire que même en déclarant que le chef d’entreprise sera payé, il y a encore une chance de bénéficier de façon partielle de l’ARE. Le montant de ces dernières, va dépendre du salaire de l’entrepreneur.

Autres aides pour chômeurs créateurs d’entreprise

Maintenir son ARE n’est pas la seule solution qui s’offre à un entrepreneur au chômage pour financer son projet. En effet, il est possible de bénéficier d’autres aides ou d’accompagnement par des spécialistes.

Aides financières

En cas de respect des conditions de l’ARCE, il y a un moyen pour qu’un entrepreneur au chômage profite d’une exonération de ses charges sociales, ou d’une réduction fiscale. D’autres aides sont proposées, comme le crédit impôts ou les subventions. D’autre part, chaque entrepreneur qui a de faibles moyens de financement, peut bénéficier d’une somme versée par la CAF, appelée prime d’activité.

Les accompagnements

Un dispositif NACRE a été mis en place, il permet de fournir des informations et d’organiser des formations sur la création, ainsi que la gestion d’entreprise. C’est des agences et des experts qui vont encadrer ce genre de formation, afin d’aider les entrepreneurs au chômage dans la création de leurs sociétés.

Enfin, les femmes peuvent bénéficier d’aides qui ne les concernent qu’elles. Comme les prêts à conditions avantageuses, ainsi que les accompagnements par des organismes privés.

Donc, si vous êtes au chômage, ne perdez pas espoir. Il est encore possible grâce aux ARE de vous remettre sur pied, et de gérer votre business à nouveau. N’hésitez surtout pas à demander à des personnes spécialisées dans ce domaine, et à vous informer sur chaque détail, afin que vous soyez prêt à n’importe quel obstacle.

Comment bénéficier des allocations chômage pendant la création d’entreprise ?
Retour en haut