Quelles sont les alternatives à l’alternance pour l’entreprise ?

CMA13 » Gestion d'entreprise » Quelles sont les alternatives à l’alternance pour l’entreprise ?

L’alternance est une découverte de l’univers professionnel. Tous les jeunes ne sont pas prêts pour choisir le chemin de l’alternance parce que celui-ci demande beaucoup de concentration et d’efforts.

Il existe dans ce cadre des choix qui ont les mêmes avantages que l’alternance et qui permettent d’acquérir beaucoup d’expérience dans le monde professionnel. De son côté, l’entreprise peut prendre des alternatives à l’alternance par les stages alternés.

Les alternatives à l’alternance dans l’entreprise

L’alternance permet de gagner d’expériences professionnelles et d’acquérir les accompagnements y afférents.

Il existe plusieurs alternatives à l’alternance pour les étudiants.

La découverte de l’entreprise dès le collège: la 3ᵉprépa-métier

Cette alternative offre aux élèves la capacité d’avoir 5h de temps par semaine pour découvrir le monde professionnel. Ce temps de découverte s’ajoute à l’enseignement normal qu’ils recevront en classe.

Au cours de cette insertion au monde professionnel, les élèves auront droit à des découvertes de métiers, des formations sur plusieurs domaines et des stages. La 3ᵉprépa-métiers a été conçue pour les élèves qui désirent construire un projet d’orientation et aller vers l’apprentissage.

L’accès à ce programme est fait sur demande. Cette demande doit être faite depuis le milieu de la classe de 4ᵉ auprès du chef d’établissement. Après cela, une commission au sein de l’académie se charge de valider la candidature ou de ne pas la valider.

La prépa-apprentissage

La prépa-apprentissage est une alternative qui est dédiée pour les jeunes âgés de 15ans à 29ans, qu’ils soient en milieu scolaire ou chômage. Cette alternative à l’apprentissage a pour objectif de s’essayer dans le monde professionnel avant de véritablement se lancer dans un contrat d’apprentissage.

Au cours de ce programme, les jeunes vont faire la découverte de métiers et entreprises ; ils vont travailler sur leur projet professionnel ; ils vont apprendre des gestes professionnels  et avoir des remises à niveau.

Plusieurs organes offrent ce type d’alternative à l’alternance comme:

  • Les organismes de formation ;
  • Le centre de formation d’apprentis.

Le compagnonnage

Le compagnonnage est accessible à partir de l’âge de 15ans et après le bac. Cette alternative à l’alternance permet d’être formée sur des travaux traditionnels du CAP à la licence. L’étape de sélection au compagnonnage requiert une grande motivation et est très rigoureuse.

A lire aussi :   Sous quels contrats un alternant peut-il être embauché ?

Devenir compagnon, c’est se lancer dans l’apprentissage de la vie en groupe et également d’un métier. Le tour de France est par exemple un compagnonnage.

Les écoles de production

Les écoles de productions donnent la possibilité à de jeunes personnes de commencer une formation professionnelle sans rencontrer les difficultés auxquelles sont confrontées les personnes en formation en alternance.

Les écoles entreprises

Dans les écoles entreprises, les jeunes ont droit à des formations adaptées à leur secteur d’activité et à leurs différents besoins. Ces formations leur permettent d’avoir le CAP, un diplôme d’ingénieur et d’être qualifiés par la branche qu’ils ont choisie.

Les formations se déroulent dans le cadre d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. Chaque école entreprise est spécifique en ce qui concerne, la pédagogie enseignée, le coût et le fonctionnement.

Le parcours spécialisé: le pacte

Le pacte est un contrat de formation qui concerne les jeunes qui ont entre 16 et 25 d’âge et qui n’ont pas encore le BAC. Cette formation en alternance donne la possibilité d’avoir accès à des offres d’emploi de catégorie C après deux ans, sans même passer un concours.

Les écoles de la deuxième chance

Cette alternative concerne les jeunes qui ont 18ans à 25ans et qui sont sortis du système sans qualification. Pour entrer dans une école de la deuxième chance, il est important d’être volontaire et prêt à reprendre les études.

La formation dans les écoles de la deuxième chance se déroule dans un internat et prend au moins 9 à 12mois. La pédagogie enseignée est individuelle et flexible. Son objectif est de donner une grande importance à la maîtrise des connaissances de base telles que: la lecture, l’écriture, la notion des langues d’ailleurs, etc.

À la fin de ces formations, plus de la moitié des stagiaires ont trouvé une formation ou un emploi qualifié.

Les alternatives à l’alternance pour l’entreprise : Les stages alternés

Les stages alternés sont peu connus. Ils se présentent sous la forme d’un stage de longue durée et vous donnent la possibilité de garder votre statut d’étudiant tout en ayant une belle expérience sur le terrain.

A lire aussi :   Que deviennent les congés payés après la fin de l'alternance ?

Le principe des stages alternés est simple: faire une alternance entre les périodes de cours et les présences en entreprise. En lieu et place d’un contrat de travail, vous signerez une convention de stage. Vous ne serez pas salarié.

Ayant compris le grand intérêt des stages alternés, plusieurs écoles supérieures accordent une place de choix à ce contrat. Car les contraintes légales sont peu étroites et l’organisation est vraiment souple, donc accessible à tous. Les écoles ont la capacité de déterminer elles même les moyens pour l’accompagnement, la rémunération et le financement.

Les stages alternés ont plusieurs avantages que ce soit pour les étudiants ou les entreprises.

Pour les étudiants, les stages alternés permettent de garder tous les avantages liés à leur statut tels que la mutuelle étudiante, les coûts pour le restaurant universitaire, etc. Lorsque l’étudiant fait au moins deux mois de stages, il est obligatoirement gratifié.

S’il arrive que l’étudiant fasse un accident à son lieu de stage, il est automatiquement couvert, quels que soient les risques. En vertu du principe d’égalité, les entreprises traitent les étudiants en stages alternés de la même façon dont ils traitent leurs employés.

Les stages alternés sont avantageux pour les entreprises en ce sens que lorsqu’ils reçoivent des stagiaires, ils ont droit à un crédit impôt formation. Ce crédit leur permet de gérer les dépenses ayant rapport à la prise en charge de l’étudiant.

Les stages alternés permettent aux entreprises de résoudre le problème de manque de ressources humaines.

Les avantages des alternatives à l’alternance

Les avantages de l’alternance pour les étudiants

Elle permet aux jeunes d’associer études et pratiques. Au cours des formations alternatives, ils sont formés sur plusieurs domaines et ont la possibilité de s’exercer dans ce cadre.

Les alternatives à l’alternance offrent une seconde chance aux étudiants. Cela leur permet d’apprendre de nouvelles notions.

A lire aussi :   Tout savoir sur le crédit d'impôt apprentissage

Elles donnent la possibilité de découvrir très tôt le monde professionnel, tout en étant élèves. Les jeunes ont une grande panoplie de choix de métiers d’avenir et des idées pour entreprendre.

Les avantages de l’alternance pour une entreprise

Le stage alterné comme alternative à l’alternance favorise la gestion des emplois et des compétences. Elle donne la possibilité de résoudre des problèmes existants, mais également d’anticiper sur ceux à venir. L’alternance permet à l’entreprise de préparer correctement avec tous les paramètres possibles l’embauche d’un potentiel employé.

L’alternance permet de réduire le coût salarial. Le fait d’embaucher directement du personnel est plus coûteux pour l’entreprise. Alors qu’un stagiaire en alternance n’est pas cher.

Par la même occasion, l’entreprise bénéficie de certains avantages sur le plan de la finance en ce qui concerne les frais de formation du stagiaire, les indemnités lorsque le contrat stagiaire prend la forme d’un contrat à durée déterminée.

La formation d’un stagiaire alternant permet de faire de ce dernier une personne très engagée dans l’entreprise. L’alternance donne la capacité à l’entreprise de préparer de potentielles nouvelles recrues pour son évolution.

À la fin de son expérience, le stagiaire peut vouloir se faire embaucher par l’entreprise. Il est un atout pour l’entreprise parce que ce dernier pourra accomplir les missions qu’on lui donne avec rapidité et efficacité.

Quelles sont les alternatives à l’alternance pour l’entreprise ?
Retour en haut